Matériaux biosourcés & construction de maison | VILLA TRADITION

Tout savoir sur l'isolation biosourcée dans une maison neuve

Publié le 25/11/2020

Quels sont les matériaux biosourcés ?
 

Dans la famille des isolants biosourcés, il existe une multitude de matériaux. Tout d’abord, pour être "biosourcé", l'isolant doit être fabriqué à partir de matières renouvelables d'origine végétale, animale, écomatériaux ou bien encore de matériaux recyclés. Nous pouvons citer entre autres la laine de mouton, la fibre de bois, la laine de chanvre, la laine de coton, la ouate de cellulose, la plume de canard, le liège, la paille de céréales ou de miscanthus, les fibres de coco, et aussi le textile recyclé. 

 

Matériaux écologiques dans une maison neuve

Pourquoi choisir des matériaux biosourcés pour la construction de sa maison neuve ? 

 

Il existe aujourd’hui, sur le marché de la construction et du BTP, une multitude de produits isolants associant des matières premières biosourcées, tels que les isolants thermiques et phoniques, les mortiers et les bétons végétaux (constitués de granulat végétal comme le chanvre, le bois, le lin ou le miscanthus…), les peintures écologiques (visant à améliorer la qualité de l’air intérieur) ou encore la construction de maisons en paille (en ossature bois avec remplissage des murs en bottes de paille).

Les produits isolants biosourcés utilisés, contribuent à la réduction des gaz à effet de serre, tant dans leur fabrication que dans leur usage et répondent donc à l’urgence climatique et à une prise de conscience de la nécessité de construire durable.

 

De plus, l’utilisation des produits biosourcés est multiple. Ceux-ci peuvent être employés dans l’isolation des murs, des combles, des toitures, des sols, par l’intérieur et par l’extérieur, aussi bien dans les constructions neuves que dans les rénovations de maisons plus anciennes.

Quels isolants écologiques et biosourcés choisir ?

 

Quel est le coût des matériaux biosourcés ?

 

Niveau coût, les matériaux biosourcés se situent 10 à 15 % au-dessus du prix des isolants traditionnels (pour les laines et les ouates à base de biomasse). Ils offrent néanmoins de belles qualités comme un meilleur confort acoustique et une durée de vie plus longue. De plus, sachez que l’isolation demeure un poste mineur dans le coût total de construction d’une maison (environ 5 %) et que ces matériaux, un peu plus onéreux impactent de manière minime votre budget global de construction de maison.

 

Comment obtient-on le label « Bâtiment biosourcé » ?


                                                                  Constructeur NF Habitat HQE
 

Performants et compatibles avec les exigences de la Réglementation Thermique 2012 (RT2012), les isolants biosourcés permettent de répondre aux performances demandées, tout en ayant un impact moindre sur l’environnement. 

 

Ces isolants issus de ressources renouvelables, et/ou de plantes à croissance rapide ou même de déchets, offrent une réponse environnementale dans les constructions neuves d’aujourd’hui. En outre, autre atout non-négligeable, ils stockent temporairement le carbone du CO2. 

Bon à savoir : un indicateur de stockage carbone devrait être prochainement intégré dans les constructions neuves avec l’arrivée imminente de la RE2020. 

Dans le cadre de la construction de maisons individuelles, le label NF HQE, énumérant l’ensemble des isolants biosourcés, est attribué par l’organisme CERQUAL Qualitel.

 

Pour pouvoir bénéficier de ce label, votre maison doit intégrer un taux minimum de matériaux biosourcés dans son isolation, mais également dans ses aménagements extérieurs, sa maçonnerie, sa charpente, ses menuiseries et ses façades, à savoir :

 

  • Niveau 1 : 42 kg/m² de Surface de Plancher

  • Niveau 2 : 63 kg/m² de Surface de Plancher

  • Niveau 3 : 84 kg/m² de Surface de Plancher

 

Les différents niveaux sont réglementés ainsi :

 

  • Niveau 1 : maison dotée d’au minimum 2 matériaux biosourcés remplissant différentes fonctions (Exemple : le bois de charpente et la laine de bois) ;

  • Niveau 2 et Niveau 3 : maison dotée d’au minimum 2 familles de produits de construction biosourcés (Exemple : le béton de chanvre et la laine de bois).

Prix et performance des matériaux biosourcés

Quelle est la performance des matériaux biosourcés ?

 

De plus, en matière de confort, les isolants biosourcés n’ont pas à rougir de leurs performances avec un coefficient de conductivité thermique (λ) qui oscille entre 0,03 et 0,05 W/m.K selon les matières employées (contre 0,022-0,028 W/m.K pour les systèmes en polyuréthane).

De plus, en termes de capacités hygrothermiques, utiliser des produits biosourcés dans l’isolation de votre maison vous permet d’optimiser le transfert de la vapeur d’eau à travers les murs, et par conséquent d’amortir les variations du taux d’humidité à l’intérieur de votre construction. 

Pour terminer, il est important de souligner que les matériaux biosourcés émettent très peu (voire pas du tout) de Composés Organiques Volatils (COV), et garantissent donc une meilleure qualité de l’air intérieur dans votre maison.

Pour l’isolation de votre maison neuve, le choix des matériaux n'a jamais été aussi vaste qu’aujourd’hui pour répondre à tous les budgets et également à toutes les sensibilités, en particulier écologiques.

Vous souhaitez créer votre maison neuve sur-mesure et avoir des conseils en matière d'isolation et de matériaux biosourcés ? L’équipe de Villa Tradition est à votre écoute pour vous accompagner dans votre projet de maison individuelle en Charente-Maritime ou dans les Deux-Sèvres.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage.